Les sorties familiales en Bretagne

27 juillet 2020

La Bretagne est une “nation celtique” formée de quatre départements français : les Côtes-d’Armor, le Finistère, l’Ille-et-Vilaine et le Morbihan.

La distance entre les côtes de granit rose de Perros-Guirrec et la très typique ville de Pont-Aven “cité des peintres” n’est que de 130 km (environ) soit un peu plus d’une heure quarante en voiture. En famille, vous pourrez alors conter à vos enfants la célèbre légende du roi Arthur et de l’épée excalibur.

Le GR 34 et le “circuit du Tro Vaz”, quelques heures de marche

De la Bretagne Nord à la Bretagne Sud, les randonnées sont essentielles pour découvrir les merveilles des paysages et des édifices.

  • Balade sur le GR 34, le “sentier des douaniers”

A Ploumanac’h, la portion du sentier des douaniers qui va du Port du village jusqu’à la plage de Trestraou à Perros-Guirec vous permet de découvrir un des joyaux de la Bretagne, la côte de granit rose. Les blocs, de taille impressionnante, forment un paysage à couper le souffle dont on ne se lasse jamais. Ces rochers changent selon les marées et les enfants y trouveront le chapeau de Napoléon, un champignon, une tortue ou encore une bouteille. De quoi passer un agréable moment entre parents et enfants.

De découverte en découverte, la randonnée commence avec celle du cromlech du Ménec (cercle de 70 pierres), puis le menhir isolé de Krifol (légendes) proche de Kermario, le vieux village de Kerlann et les dolmens de Mané Kerioned (butte aux korrigans) avant d’arriver à la chapelle de Kergroix et son lavoir et enfin, vers la fin du circuit, le site mégalithique avec le Quadrilatère d’une longueur de 37 m et le Géant du Manio”, aujourd’hui le plus grand menhir debout de Carnac.

Attention aux jeunes enfants, la randonnée complète fait environ 15 km.

L’Ile de Batz, une matinée entre dragons et palmiers

Appartenant à la Ceinture Dorée bretonne, l’île de Batz, qui se dresse face à Roscoff dans le Finistère Nord est idéale pour les rêveurs et férus de légendes où les “sauroctones terrassent les dragons, les vouivres et autres cocatrix (monstres à tête de coq, ailes de chauve-souris et corps de serpent). Ainsi en 525, Saint-Paul-Aurélien précipite le dragon de l’île dans le “Trou du serpent”, à l’extrême ouest de l’île.

En chemin, à pied ou en vélo, vers la pointe Pen-Ar-Cleguer située au sud-est de l’île, les ruines de la chapelle Sainte Anne, patronne de la Bretagne (Xe ou XIe siècle), classées au titre des monuments historiques depuis le 30 juillet 1980, précèdent le jardin botanique créé par Georges Delaselle et ses 2000 espèces (environ) de plantes tropicales, résistant grâce au climat doux et océanique (Gulf Stream).

Brest, une journée à Océanopolis

Impossible de ne pas rendre visite aux otaries de Californie (lions de mer) et aux loutres d’Europe à Océanopolis, à Brest (Finistère). Ce parc “découverte des océans” est unique en Europe et composé trois pavillons, chacun consacré à un écosystème marin :

  • polaire : “manchotière”, banquise et aquariums,
  • tropical : 1700 m3 d’aquariums, espace “Mer Rouge” ainsi que 400 m2 de mangrove,
  • tempéré : mer en Bretagne (marées, courants, vagues).

Dinan, un week-end à la fête des remparts

La fête des remparts de Dinan (Côtes d’Armor)est un véritable festival retraçant les grands moments de l’époque médiévale en Bretagne. Connu dans toute l’Europe, il regroupe plus de cent mille visiteurs à chaque édition (tous les deux ans).

Sur différentes thématiques, les comédiens pour les domaines animations et spectacles se mêlent aux artisans du marché historique. Ainsi, les bijoux, reproductions d’armures, armes, costumes, pièces de cuir, différents accessoires et mobiliers, racontent l’histoire de la Bretagne à travers des métiers pratiquement disparus.

La pointe du Raz, là où le temps s’arrête

La Pointe du Raz (Plogoff) et la Pointe du Van (Cléden-Cap-Sizun) entourent de part et d’autre la baie des Trépassés. La pointe du Van (65 mètres) qui offre une nature sauvage et une végétation variée et la Pointe du Raz, plus rocailleuse avec des falaises plongeant dans la mer d’une hauteur de 70 mètres environ, prouvent la force des éléments.

Par beau temps, le phare Ar Men est visible. C’est le plus éloigné des côtes françaises, sa construction, s’étalant sur 34 ans, est aussi un record.

La Bretagne regorge de sites naturels, de villages et de villes plus intéressants et plus majestueux les uns que les autres. C’est une formidable destination pour passer un séjour agréable en famille.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Lecture rapide