Comment bien prendre en main son site internet WordPress avec DIVI

Comment bien prendre en main son site internet WordPress avec DIVI

DIVI ?

Divi c’est à la fois un thème WordPress et un constructeur de Page WordPress. Il est quasiment compatible avec l’ensemble des autres thèmes. C’est pourquoi beaucoup s’affranchissent des thèmes quand on dispose d’un tel constructeur de page !

Le constructeur de page WordPress Divi utilise 3 grandes notions :

1 - Les sections

  1. section standard
  2. section pleine largeur
  3. section spéciale

2 - Les colonnes

Ces colonnes peuvent être de type :

  • 1/2
  • 1/3
  • 1/4

3 - Les modules

Chacun des modules de Divi rentrent dans des colonnes !

Exemple d’Arborescence (menu) et de Catégories d’Articles

Exemple d’Arborescence (menu) et de Catégories d’Articles

Exemple de Menu (Arborescence)

Pour le site web de votre commune

Modifier
Accueil Mairie Cadre de vie A tous âges Associations Economie Contact
  1. Services 1. La commune 1. 0, 3 ans 1. Sportive 1. Commerces  
  2. Politiques 2. Environnement 2. 3, 11 ans 2. Culturelle 2. Bâtiments  
  3. Participation 3. Social / Solidarité 3. 11, 17 ans 3. Artistique 3. Services  
  4. Communauté de communes 4. Santé publique 4. Actifs 4. Environnement 4. Café / Restaurants  
    5. Culture 5. Séniors   5. Hébergements  
    6. Tourisme     6. Santés  
    7. Marchés     7. Emplois

Exemple de catégories pour les articles du blog

Enfance / Jeunesse
Actifs
Séniors
Participation
Santé
Social
Culture
Environnement
Mairie
Economie
Sport

Mentions légales et déclaration CNIL pour votre site internet, les bonnes pratiques !

Mentions légales et déclaration CNIL pour votre site internet, les bonnes pratiques !

1 Quelles sont les mentions obligatoires sur un site internet ?

Source : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31228

Tous les sites internet édités à titre professionnel, qu’ils proposent des ventes en ligne ou non, doivent obligatoirement indiquer les mentions légales suivantes :

  • pour un entrepreneur individuel : nom, prénom, domicile ;
  • pour une société : raison sociale, forme juridique, adresse de l’établissement ou du siège social (et non pas une simple boîte postale), montant du capital social ;
  • adresse de courrier électronique et numéro de téléphone ;
  • pour une activité commerciale : numéro d’inscription au registre du commerce et des sociétés (RCS) ;
  • pour une activité artisanale : numéro d’immatriculation au répertoire des métiers (RM) ;
  • en cas d’activité commerciale : numéro individuel d’identification fiscale numéro de TVA intracommunautaire
  • pour une profession réglementée : référence aux règles professionnelles applicables et au titre professionnel ;
  • nom et adresse de l’autorité ayant délivré l’autorisation d’exercer quand celle-ci est nécessaire
  • nom du directeur de la publication et coordonnées de l’hébergeur du site (nom, dénomination ou raison sociale, adresse et numéro de téléphone) pour les blogs et les forums ;
  • pour un site marchand, conditions générales de vente (CGV) : prix (exprimé en euros et TTC), frais et date de livraison, modalité de paiement, service après-vente, droit de rétractation, durée de l’offre, coût de la technique de communication à distance ;
  • numéro de déclaration simplifiée Cnil, dans le cas de collecte de données sur les clients (non obligatoire, mais recommandé).

Avant de déposer ou lire un cookie, les éditeurs de sites ou d’applications doivent :

  • informer les internautes de la finalité des cookies ;
  • obtenir leur consentement ;
  • fournir aux internautes un moyen de les refuser.

La durée de validité de ce consentement est de 13 mois maximum. Certains cookies sont cependant dispensés du recueil de ce consentement.

Le manquement à l’une de ces obligations peut être sanctionné jusqu’à un an d’emprisonnement, 75 000 € d’amende pour les personnes physiques et 375 000 € pour les personnes morales.


OK et concrètement, je fais comment ?

Solution n° 1 : Rendez-vous sur le site de la CNIL et récupérer les mentions appropriés :

  • https://www.cnil.fr/fr/modeles/mention

Solution n° 2 : Générez gratuitement des mentions légales depuis ces deux sites :


2 Faut-il déclarer un site web à la CNIL ?

Source https://www.cnil.fr/cnil-direct/question/393?visiteur=part

Dans un but de simplification, la déclaration des sites web a été supprimée.

Mais, si votre site web permet de collecter des données personnelles (questionnaire en ligne, commande en ligne, création d’un compte en ligne, etc.), vous devez alors déclarer le fichier que vous aurez constitué avec ces informations.

Procédure :

  • Si votre fichier est conforme à une norme simplifiée, vous pourrez faire une déclaration de conformité à cette norme. C’est le cas, par exemple, des fichiers clients des sites de commerce en ligne (norme simplifiée n°48).
  • Si votre fichier n’est conforme à aucune norme, vous devez procéder à une déclaration normale (par exemple, pour un fichier de membres d’un site web, chat, forum)
  • Si votre collectivité (mairie, etc.) met en place un téléservice de l’administration (démarches administratives après création d’un compte usager avec identifiant et mot de passe), vous devez procéder à une demande d’avis auprès de la CNIL.

A noter : ne sont en revanche pas à déclarer :


Est-ce que des extensions WordPress peuvent m’aider ?

Cookie Notice by dFactory


Pour aller + loin :

Comme d’habitude, l’excellent article de Fabrice DUCARME sur WPFormation : https://wpformation.com/wordpress-loi-cookies

Cookies : comment mettre mon site web en conformité ? : https://www.cnil.fr/fr/cookies-comment-mettre-mon-site-web-en-conformite

Comprendre et comparer les offres des hébergeurs dont celui de la CCBR

Comprendre et comparer les offres des hébergeurs dont celui de la CCBR

Un hébergement vous permet de bénéficier de votre site internet WordPress en ligne, mais comment ça marche ?

Généralement une offre d’hébergement comprend :

  1. Un nom de domaine (par exemple www.votrecommune.fr)
  2. Une base de données MySql*
  3. Une version de PHP*
  4. Une solution dite Webmail*
  5. Actuellement un certificat SSL* pour le https://
  6. Des sauvegardes en local de vos fichiers et de votre base de données

La communauté de communes Bretagne romantique propose aux communes cette offre d’hébergement :

  1. Un nom de domaine (par exemple www.votrecommune.fr)
  2. Une base de données MySql*
  3. Une version de PHP*
  4. Un certificat SSL* pour le https://
  5. Des sauvegardes en local de vos fichiers et de votre base de données
  6. Des sauvegardes externalisés de vos fichiers et de votre base de données

Le coût est de 75 € HT / an (10 € pour le nom de domaine et 65 € pour le certificat garantie et unique)

Comment souscrire à cette offre ?

Il est nécessaire d’enregistrer le nom de domaine de votre commune comme une personne morale en renseignant les champs suivants :

  • Raison sociale (maire de …)
  • Adresse postale
  • Adresse email
  • Numéro de téléphone
  • Numéro de SIREN

En savoir + sur Icodia, l’hebergeur de la CCBR : www.icodia.com


D’autres offres aux tarifs similaires voir moins honereuses sont disponible, toutefois, par expérience nous recommandons :

o2switch : www.o2switch.fr
Les + : offre unique, simple et clair | réactivité de la hotline | hébergé en France | webmail rondcube* | Prix : 60 € HT / an
Les – : ne supporte pas les forts trafics | certificat let’s encrypt (pas unique)

wpserveur : www.wpserveur.net
Les + : c’est la “rolls” des hébergement dédié à WordPress ! | réactivité de la hotline | hébergé en France
Les – : pas de webmail | certificat let’s encrypt (pas unique) | prix : 190 € HT / an

OVH : www.ovh.com
Les + : hébergé en France | webmail rondcube* | Prix : 35,88 € HT / an
Les – : hotline | ne supporte pas les forts trafics | certificat let’s encrypt (pas unique)


*Lexique :
MySql : Base données pour WordPress
PHP : Moteur Web permettant d’afficher votre site sur internet
SSL : certificat de sécurité
Rondcube : Solution de messagerie simple consultable depuis un navigateur internet (chrome, firefox, …)